USA : les publicités pour les jeux de craps autorisées par Google dans 4 états

Posté le 11 décembre par Julien dans Actualité

Le géant du web Google permettra bientôt aux opérateurs de jeux de casino en ligne de faire de la publicité pour leurs offres et services dans quatre états fédéraux des USA. Il s’agit d’une annonce presqu’historique quand on sait que la firme basée dans la Silicon Valley, en Californie, a jusqu’ici banni toute forme de promotion pour les jeux de hasard aux États-Unis.

Des publicités pour les jeux de casino sur Google à la fin du mois

Google autorisera bientôt les annonces Google Ads faisant la promotion des jeux de casino sur internet (craps compris). Les états fédéraux qui ont légalisé les jeux de hasard en ligne —Delaware, le Nevada, le New Jersey et la Pennsylvanie —, sont les seuls concernés. Toutefois, Google se réserve le droit de refuser certaines annonces, l’intérêt étant bien évidemment de respecter les lois en vigueur dans chaque état fédéral. « Nous soutenons toute forme de publicité en faveur du jeu responsable et garantissons le respect des lois locales et des normes relatives à l’industrie du jeu comme elles ont été décidées par les régulateurs compétents », peut-on lire au sujet de la politique de Google en matière de publicité.

L’on notera que la société californienne cotée en bourse devait initialement autoriser les publicités et annonces relatives aux jeux de casino en ligne à partir du 1er janvier 2020. Or, celle-ci a pris de l’avance sur le calendrier préalablement fixé, si bien que les annonces Google Ads seront accessibles aux opérateurs iGaming dès la fin du mois en cours. Parmi les autres services qui seront bientôt mis à leur disposition, on trouve AdMob, Google Display Network et YouTube.

Annonces Google Ads et casinos en ligne : une aubaine pour Google

Google s’apprête donc à rendre les annonces Google Ads disponibles aux opérateurs de jeux de casino en ligne moins de deux mois après l’extension de sa politique relative aux publicités sur les paris en ligne. Au mois de juin dernier, la firme réputée pour son célèbre moteur de recherche avait démarré une phase de tests dans le New Jersey, lesquels s’étaient avérés concluants. Par la suite, Google a réitéré l’expérience dans le Nevada, avant d’autoriser la diffusion d’annonces faisant la promotion des paris sportifs sur internet dans l’Indiana, l’Iowa, le Montana, la Pennsylvanie et Rhode Island. Tandis qu’à ce jour, différents formats publicitaires sont acceptés — lesquels peuvent varier selon divers facteurs —, la publicité via des newsletters, via des forums ou des sites d’avis clients est formellement interdite.

Bien entendu, il va de soi que même si les annonceurs d’uniquement quatre états fédéraux différents ont été ajoutés à la liste des clients Google Ads de Google, l’opération est financièrement avantageuse pour l’entreprise américaine de services technologiques. Il faut dire que le marché tentaculaire de la publicité en ligne est très lucratif, et dominé par Google LLC en personne. En effet, Google contrôle 37 % du marché mondial de la publicité en ligne, loin devant Facebook, qui occupe la deuxième place avec seulement 22 % de parts de marché.