Le Las Vegas Sands de Sheldon Adelson paie 2$ millions pour des infractions passées

Posté le 18 mai par Julien dans Actualité

Le Las Vegas Sands vient d'écoper d'une amende de 2$ millions par l'Autorité de Régulation du Nevada. La firme du milliardaire Sheldon Adelson a accepté un deal avec les autorités qui lui permet de payer l'amende sans avoir à admettre ou nier les faits. Le géant des casinos n'a donc pas à communiquer sur cette sanction et continue à aller de l'avant.

Deux infractions rapportées

Ces 2$ millions sont justifiés par deux violations de la loi qui avaient déjà été rapportés aux autorités. Le premier est l'absence de documents justificatifs pour expliquer pourquoi la compagnie a payé 62$ millions à un consultant chinois pour qu'il l'aide dans différents contrats passés en Chine et à Macau dans les années 2,000.

Ce consultant payé comme un prince a semble-t-il facilité les négociations de contrats à Macau et reçu de solides commissions. Après 5 années d'enquête par la SEC (Securities and Exchange Commission), 9$ millions dû être payés par le Las Vegas Sands pour ne pas avoir détaillé ces dépenses.

Le deuxième cas de violation par la société d'Adelson est un cas qui est survenu il y a près de 10 ans. Un homme d'affaires mexico-chinois du nom de Zhenli Ye Gon a parié 47,4$ millions sur les tables de jeux VIP du Venetian sans avoir à justifier de la provenance de cet argent. Il pariait de gros montants sur le craps et le baccarat et LVS était bien content d'encaisser les millions de ce joueur high-roller.

Ye Gon a été arrêté en 2007 pour trafic de drogue international et est toujours incarcéré aux Etats-Unis. Cela fait des années qu'il demande son extradition au Mexique.

En 2013, Le Las Vegas Sands payait les 47,4$ millions qu'il avait encaissé illégalement et qui provenait du trafic de drogue. La politique de lutte contre le blanchiment d'argent a été largement oublié pour ce cas...

Le Las Vegas Sands paie donc sans broncher les 2$ millions supplémentaires exigés par la Nevada Gaming Control Board, étant parfaitement conscient que les infractions ne sont pas discutables.