Le casino coréen qui autorise les locaux doit prévenir les problèmes de jeux

Posté le 28 juillet par Julien dans Actualité

Le seul casino terrestre de Corée du Sud qui autorise les locaux à jouer – le Kangwon Land – a été rappelé à l'ordre par les autorités qui lui demandent d'être plus vigilent quant aux problèmes de jeux. Le Kangwon Land dispose d'un avantage que les 16 autres casinos du pays n'ont pas, lui permettant de générer beaucoup plus d'argent.

Le Kangwon Land doit faire plus de contrôles

Les citoyens coréens ne peuvent jouer qu'au Kangwon Land. C'est le seul casino coréen à avoir cette autorisation libérée par le gouvernement. Les restrictions quant aux visites des locaux sont limitées puisqu'ils peuvent venir jouer jusqu'à 180 jours par an, comparée à d'autres destinations comme Singapour qui n'autorise les venues que 72 fois par an. De plus, les locaux singapouriens paient 100$ rien que pour entrer.

Le gouvernement pense qu'autoriser les locaux à jouer au casino est dangereux compte tenu de la pauvreté qui existe dans le pays mais aussi à cause de l'attrait qu'ont les asiatiques en général pour les jeux d'argent. Sans contrôles, les problèmes de jeux peuvent augmenter dramatiquement.

C'est justement sur ce point que le Kangwon Land a été rappelé à l'ordre. Le casino ne semble pas faire les efforts nécessaires pour prévenir les problèmes de jeux. Il note juste si un joueur visite le casino plus de 100 fois par an (ce qui est le cas de 2,165 coréens l'année dernière) mais ne fait aucune prévention et n'essaie pas de s'assurer que la personne peut dépenser l'argent qu'elle dépense. Environ 10,000 coréens viennent au Kangwon Land entre 50 et 99 fois par an, ce qui reste une fréquence de visite importante.

Le pays attire l'intérêt de nombreux investisseurs prêts à dépenser des milliards pour un nouvel établissement de jeux. Mais à chaque fois que le gouvernement rappelle que les casinos ne sont pas faits pour les locaux et que les futurs opérateurs doivent donc compter exclusivement sur les touristes, ils font machine arrière. Sheldon Adelson a annoncé vouloir investir 10$ milliards pour un mega-casino, à la condition qu'ils puissent compter sur les visiteurs locaux.