Braquage du casino de Vittel : un an après, trois suspects arrêtés !

Posté le 06 juin par Julien dans Actualité

Dans la nuit du dimanche 27 au lundi 28 août 2017, pendant que vous jouiez probablement au craps en ligne, le casino de Vittel avait été pris d’assaut par un malfaiteur muni d’une arme à feu. Menaçant le personnel de l’établissement, il avait dérobé près de 24 000 € avant de prendre la fuite. Pas loin d’un an après la saisie de l’enquête, la police judiciaire de Nancy est parvenue à identifier trois suspects. Plus d’explications ci-dessous.

Casino de Vittel : la résolution de l’enquête un an après le braquage ?

Aidé de plusieurs complices, il était reparti avec 24 000 €. L’identité du braqueur du casino de Vittel, qui avait fait la une des journaux un an plus tôt, le 28 août 2017, est en passe d’être percée. En effet, jeudi dernier, trois hommes ont été interpelés et mis en examen par la police judiciaire de Nancy, laquelle est en charge de l’enquête depuis les faits. Deux des suspects sont même incarcérés pour vol avec arme et complicité par instigation. Quant au troisième, un homme âgé de 46 ans déjà connu des services de police pour des faits de vols à main armée, il a été relâché, faute de preuves tangibles.

Même s’ils nient pour le moment les faits, les deux individus actuellement incarcérés pourraient vraisemblablement être liés au braquage qui a fait frissonné le personnel du casino de Vittel un an plus tôt. Âgés respectivement de 32 et 39 ans, ces derniers sont originaires d’Arménie. Résidant dans la banlieue de Nancy, ils possédaient chez eux une arme de poing, des gants, des cagoules et des vêtements identiques à ceux utilisés durant le braquage si l’on en croit les dires des inspecteurs. Selon la police, les fouilles effectuées à leur domicile sont sans équivoque. La police pense même que le troisième membre non-inculpé aurait pu être en charge de la logistique et de l’organisation du braquage.

La police a placé l’un des trois malfaiteurs sur écoute

Loin des joies d’une partie de craps en ligne, l’un des trois individus pensait probablement avoir réalisé le coup parfait. Mais c’était sans compter sur le mouchard qui avait été introduit chez lui par les services de police. En effet, les forces de l’ordre étaient sûres de tenir au moins un des trois protagonistes de l’affaire, raison pour laquelle elles l’ont placé sur écoute. Tandis que les investigations semblent avoir porté leurs fruits, reste encore à faire parler le duo de truands placés sous les barreaux, ces derniers refusant toujours de parler. Ils sont pour le moment en détention provisoire, le temps que l’enquête soit totalement éclaircie, chose qui maintenant ne saurait tarder.