Voix pour et contre la légalisation des casinos au Brésil

Posté le 23 septembre par Julien dans Actualité

Le Brésil est un pays où les revenus des jeux d'argent sont de plusieurs milliards chaque année. Mais le gouvernement ne voit trace de l'argent car il s'agit de jeux illégaux. Le pays est en récession depuis 25 ans et les législateurs envisagent la possibilité de légaliser des jeux comme le bingo dans un premier temps, et voir si une extension à d'autres formes de gambling est profitable.

De nombreux Brésiliens n'attentent que ça

Le Brésil a interdit les casinos en 1946 et a rendu les salles de bingo illégales depuis 2007. La raison était qu'elles étaient soupçonnées de blanchir de l'argent. Les Brésiliens peuvent tout de même jouer aux loteries fédérales et aux courses de chevaux.

Selon certains, la manne financière d'une légalisation des jeux est trop importante pour ne pas l'envisager sérieusement. Le pays est en récession depuis 25 ans et ne peut plus tourner le dos aux 5,9$ milliards de taxes annuelles estimées.

« Quand les Brésiliens veulent jouer, ils se rendent au Paraguay, Uruguay ou à Las Vegas... Et ils laissent leur argent là-bas. «  a déclaré Mauricio Quintella, qui est favorable à une légalisation des jeux d'argent.

Pour d'autres, toutes formes de gambling est une mauvaise idée car cette fausse solution amène son lot de problèmes. Légaliser à nouveau les salles de bingo serait « un grand pas en arrière » selon Robalinho Cavalcanti, président d'une association. Selon lui, l'époque où ces salles étaient légales correspond à une recrudescence du blanchiment d'argent et de la contrebande.

Il est estimé qu'environ 4,5$ milliards est le chiffre que représente le marché des jeux illégaux au Brésil. Les Brésiliens jouent donc de toute façon, que la loi les y autorise ou non. Ceux qui favorables aux casinos brandissent cet argument pour légaliser.

Mais pour pouvoir légaliser les jeux live et/ou en ligne, il faudrait mettre en place certains moyens et infrastructures nécessaires à cette activité nouvelle. Les opérateurs terrestres et en ligne sont très intéressés par l'idée d'une légalisation dans un pays qui compte 200 millions d'habitants. L'un des avantages à légaliser et protéger les joueurs est d'éviter de faire confiance à des casinos malhonnêtes, comme il en existe malheureusement.