Un joueur tente de tricher au Paï Gow Poker, sans succès

Posté le 16 février par Julien dans Actualité

Le Paï Gow Poker est l'un des jeux les plus amusant à aborder au casino. Il se joue de façon conviviale et c'est l'un des rares jeux où le croupier peut vous aider (pour former votre main). Récemment, un homme de 43 ans s'est fait arrêter à Washington pour avoir triché à de nombreuses reprises à ce jeu de table, selon HeraldNet. Ce dernier jouait plusieurs mains à la fois et s'arrangeait pour changer certains jeux entre eux, de façon à être plus rentable.

Trop peu de discrétion

Au Paï Gow Poker, le joueur obtient 7 cartes, avec lesquelles il doit former deux mains, l'une de 2, l'autre de 5 cartes. La main de 5 cartes doit toujours battre celle de 2. Le but est de battre les mains du croupier sachant que si une seule main le bat, il y a alors partage et qu'il faut donc battre les deux mains du croupier pour doubler la mise.

L'homme en question s'arrangeait pour jouer plusieurs mains à la fois, ce qui pouvait rendre compliquée la tâche du dealer qui devait avoir les yeux sur plusieurs « tas de cartes » en simultané. Selon l'agent spécial Danny Lisa, le joueur « échangeait discrètement ses cartes entre elles pour améliorer certains de ses jeux, lui donnant ainsi un avantage injuste contre le casinos. »

Pendant la période mars-septembre 2016, l'homme a arnaqué plusieurs casinos pour monter ses gains illégaux à environ 6,600$. Toutefois, le même homme joue à ce jeu depuis plus de 10 ans maintenant, ce qui laisse à penser que ses gains pourraient potentiellement être bien plus important. En outre, l'homme a été accusé de triche à Las Vegas en 2016.

Ce genre de triche est trop grossière pour tenir sur le long terme. Les casinos disposent d'un quadrillage impressionnant de caméras, leur permettant de voir et revoir n'importe quel détail de ce qui a pu se passer. De plus, les tables de jeux reportent leurs activités toutes les heures en général, ce qui permet aux superviseurs de noter s'il y a eu des gains anormaux ou non. Là ces gains sont souvent expliqués par la chance, cela peut parfois être le signe d'une activité frauduleuse.

L'homme a été arrêté à son travail en décembre dernier et n'a pas encore été condamné.