Toucher 40$ millions en 2 ans grâce au craps, l’histoire d’Archie Karas

Posté le 20 novembre par Julien dans Actualité

Aujourd’hui, zoom sur une success-story incroyable, celle d’un homme qui a joué à quasiment tous les jeux de casino (craps compris) et qui a transformé une mise de 50 dollars en un gain monumental de 40 millions de dollars. Il ne lui fallut que deux ans pour réaliser cet exploit. Voici l’histoire du Grec Anargyros Karabourniotis, joueur affectueusement surnommé Archie Karas.

Archie Karas : 40 millions de dollars en l’espace de deux ans

En provenance de Grèce, Anargyros Karabourniotis descend d’un bateau qui l’aura conduit jusqu’à Los Angeles, ville qu’il considèrera toujours comme sa terre d’exil. Particulièrement épris de poker, il étale son talent devant les meilleurs joueurs californiens de la discipline pendant des mois et empoche un pactole de 2 millions de dollars. Mais à ses débuts, Anargyros Karabourniotis est un joueur avide. Trop avide. Il décide de se frotter à des High-Rollers craints de tous. Résultat des courses : il perd tout ce qu’il avait mis tant de temps à gagner. Tout ce qu’il lui reste, c’est un billet de 50 dollars.

Archie quitte Los Angeles pour se rendre à Las Vegas. Il espère bien se refaire au Casino Mirage, toujours au poker, mais cette fois-ci sur de plus petites tables. Très vite, il touche plusieurs dizaines de milliers de dollars au Poker Razz. Entre temps, il joue aussi au billard, jeu qu’il maîtrise à la perfection et qui lui permet de toucher son premier million de dollars. Deux semaines plus tard, au Binion’s Horseshoe, il se remet au poker et encaisse trois millions de dollars. Rien ne semble pouvoir l’arrêter à présent !

Mais ses lettres de noblesse, il les inscrit véritablement quand il défie les joueurs de poker les plus étoilés, notamment Stu Ungar (triple-vainqueur des World Series of Poker), Johnny Cash ou encore Chip Reese (considéré comme le meilleur joueur de cash-game de son époque). Capable de passer du Poker Razz au 7-Card Stud sans transition, Archie Karas réussit à transformer les 50 dollars qu’il lui restait en partant de Los Angeles en une cagnotte de 17 millions de dollars, et ce en moins de six mois.

Trop fort au poker, Archie Karas décide de se lancer au craps

L’hégémonie d’Archie Karas au poker aura toutefois des conséquences sur le reste de sa carrière puisque plus personne ne daignera l’affronter à son jeu de casino de prédilection. Aussi le Grec est-il contraint de se tourner vers le craps, un jeu qui mêle hasard et stratégie. Le Méditerranéen prenait énormément de risques à ce jeu, lui qui pouvait parfois miser jusqu’à 300 000 dollars sur un seul lancer de dés. Encore aujourd’hui, Archie Karas continue à jouer au craps, mais aussi au baccarat. Ce qui l’amène à jouer sans interruption n’est pas l’appât du gain. Car en vérité, Archie Karas n’a que faire de l’argent.

Il le dit d’ailleurs très bien lui-même : « Vous devez comprendre une chose. Cette chose, c’est que l’argent n’a aucune sorte de valeur pour moi. J’ai déjà eu toutes les choses matérielles que je désirais. Et pourtant, l’argent ne peut pas vous offrir l’essentiel, à savoir la santé, la liberté, l’amour et le bonheur ».