Suède : le régulateur condamne deux opérateurs iGaming internationaux

Posté le 27 mars par Julien dans Actualité

En Suède, le régulateur national Spelinspektionen aurait infligé des amendes à la société iGaming maltaise Genesis Global Limited ainsi qu’à une filiale de l'opérateur finlandais Alands Penningautomatforening (PAF) pour avoir enfreint les règles d’auto-exclusion votées en début d’année, et d’ores et déjà en vigueur depuis près de trois mois.

Des sanctions importantes à l’encontre de deux opérateurs internationaux

Selon un rapport publié par iGamingBusiness.com, le régulateur de jeux d’argent en ligne de la plus grande nation scandinave, Spelinspektionen, a ordonné à la filiale du groupe finnois PAF, Paf Consulting Abp, de régler une amende de 10 837 $ en raison d’une violation de la règle d’auto-exclusion, laquelle contraint aux opérateurs de ne pas accepter l’inscription et les mises d’un joueur figurant dans le fichier national d’auto-exclusion. Toutefois, Paf Consulting Abp n’est pas l’opérateur qui a hérité de la plus grosse amende. En effet, Genesis Global Limited, également mis en garde plus tôt cette année, va devoir régler la somme de 433 658 $ !

Pour rappel, la Suède a ouvert son marché iGaming à la concurrence le 1er janvier dernier. Ce marché est entièrement réglementé, et aussi bien les opérateurs implantés en Suède que ceux basés à l’offshore sont tenus de respecter des règles strictes. L’une d’elles n’est autre que la règle d’auto-exclusion des joueurs : ces derniers peuvent s’auto-exclure de tout service de jeux en ligne en remplissant un formulaire sur le site Spelpaus.se. Suite à l’auto-exclusion, les opérateurs licenciés ont l’interdiction formelle d’envoyer de la publicité ou de la documentation marketing à quiconque figurant sur la liste. À noter que le régulateur suédois avait déjà averti, puis mis en demeure les deux entités concernées. Ce sont les témoignages de joueurs auto-exclus qui étaient toujours en capacité de se rendre sur les sites gérés par Paf Consulting Abp et Genesis Global Limited qui ont contraint le régulateur à déployer la sanction maximale.

Le groupe PAF ne fait pas de déclaration, Genesis Global Limited se défend

Paf Consulting Abp, responsable du nom de domaine Paf.se, et Genesis Global Limited, qui gère plusieurs sites s’adressant aux joueurs suédois tels que CasinoCruise.com, SpinIt.com, CasinoJoy.com, Pelaa.com, Sloty.com, VegasHero.com, CasinoGods.com et Spela.com, ont été mis en garde à de multiples reprises. Toutefois, Genesis Global Limited avait réagi peu après l’ouverture du marché en expliquant que tous les torts qu’on lui faisait relevaient de défaillances techniques.

Cette semaine, Genesis Global Limited a d’ailleurs publié la déclaration suivante : « Genesis Global Limited place toujours la conformité et le jeu responsable au cœur de ses activités commerciales afin d'assurer un environnement de jeu sécurisé à ses joueurs. Par conséquent, toutes les exigences et directives réglementaires sont traitées avec la plus haute des priorités ». Certainement pas suffisant pour se tirer d’affaire.