Ray Romano et le craps : une histoire d’amour qui ne s’est pas faite sans heurts

Posté le 13 mars par Julien dans Actualité

Certes le craps n’est pas la tasse de thé de tous. Pourtant, ce jeu de casino attire un certain public, notamment des stars. Le premier nom qui nous vient à l’esprit quand on pense à la relation fusionnelle qui lie le craps à une célébrité du show-biz, c’est naturellement Ray Romano. En effet, le comédien qui s’est fait connaître grâce à son rôle dans la série télévisée Tout le monde aime Raymond a développé une réelle attirance pour le craps. Malheureusement, cette idylle a mal tourné à de multiples reprises. Décryptage.

Ray Romano et le craps : l’histoire d’un joueur compulsif

Au fil de sa carrière, l’acteur new-yorkais Ray Romano a souvent fait la une des journaux et magazines en raison de sa passion excessive pour les jeux de casino, notamment le craps et le poker. Cela est d’autant plus vrai que Ray Romano, qui a prêté sa voix au mammouth Manny dans la saga L’Âge de glace, est un vrai mauvais perdant. Sa colère et sa mauvaise foi n’ont jamais rien dissimulé sur sa personnalité. Il est d’ailleurs très ironique que Ray Romano ait incarné Joe Tranelli, un personnage souffrant de dépendance aux jeux d’argent, dans la comédie dramatique américaine Men of a Certain Age !

Véritable parieur de substitution, Ray Romano n’a pas forcément été aidé par son entourage quand vint le moment pour lui de mettre fin à son addiction. L’acteur, qui a même fait appel à Gambler’s Anonymous (l’équivalent français d’Adictel), pouvait par exemple compter sur son ami Jon Manfrellotti pour lui prêter de l’argent : « Jon cédait au moindre de mes caprices. Je pense que c’était sa façon de me montrer son amitié, et je l’en remercie », rigole-t-il aujourd’hui, alors qu’il est complètement guéri.

Un fan de craps et de poker qui pouvait parier à toute occasion

Au jour d’aujourd’hui, Ray Romano est guéri. Mais il lui arrive toujours de faire des paris virtuels, comme lorsqu’il joue au golf par exemple. « Quand je joue au golf, je parie que je réaliserai un certain score. Si j’échoue, eh bien je me retiens de regarder la télévision pendant quelques jours par exemple », explique-t-il, l’air détendu. Mais Ray Romano avoue que s’affranchir totalement des jeux de hasard fut très difficile, lui qui aimait notamment participer aux World Series of Poker.

Rappelons que l’acteur italo-américain a déjà atteint le Day 3 du Main Event, ce qui n’est autre que son record personnel. Malgré tout, Ray Romano rêve de remporter les WSOP un jour dans sa vie, même s’il sait que ses chances d’y parvenir sont extrêmement minces. « Mon truc à moi, c’est le cinéma. Je ne pense pas que j’ai ma place dans le poker », admet-il.