Powerball, Mega Millions : que font les gagnants de leur argent ?

Posté le 17 janvier par Julien dans Actualité

En début d’année, deux joueurs américains ont remporté des sommes astronomiques aux jeux de loterie Powerball et Mega Millions (respectivement 570 millions de dollars et 450 millions de dollars). Cela nous pousse à nous poser une question remplie de bon sens : que peuvent bien faire les gagnants de leur argent ? L’équipe de CrapsenLigne.org a mené l’enquête.

Que peut-on se payer avec un milliard de dollars ?

Avec un milliard de dollars, on peut jouer au craps en ligne à volonté, cela va de soi ! Mais avec leurs gains cumulés, les deux grands gagnants du Powerball et du Mega Millions pourraient s’offrir bien plus que cela. Par exemple, avec un milliard de dollars US en poche, n’importe qui pourrait s’acheter le yacht le plus luxueux au monde ou une belle collection de pas moins de trois-cent Lamborghini. Un milliard de dollars US, cela représente aussi sept jets privés, huit îlots dans les Caraïbes ou encore 171 millions de menus Big Mac. En gros, avec autant d’argent, on peut jouir d’une liberté totale et céder à tous nos caprices, qu’il s’agisse de rachat d’entreprises ou de voyages dans l’espace.

Quelle imposition sur les gains des joueurs aux États-Unis ?

Aux USA, les gains issus des jeux de loterie sont imposables. Aussi, les vainqueurs des plus gros tirages du Powerball et du Mega Millions n’encaisseront pas la totalité des montants communiqués. Si l’on prend le cas du Powerball, le vainqueur, dont l’identité est d’ailleurs toujours secrète, pourra choisir entre l’une ou l’autre de ces options :

Soit recevoir 350 millions de dollars instantanément ;

Soit percevoir la totalité de la somme, imputée des différents impôts, en mensualités échelonnées sur trente ans.

Voilà qui fait tout à coup moins rêver, même si nous aimerions probablement tous être à la place des deux grands gagnants du Powerball et du Mega Millions, jeux de loterie ne nécessitant pas les mêmes connaissances tactiques qu’au craps en ligne.

Les vainqueurs ne sont pas les seuls qui tirent leur épingle du jeu

En effet, si les deux gagnants ont littéralement défié les probabilités en démontrant qu’il était possible de décrocher le jackpot en dépit de chances infimes (1 contre 292 201 338 pour être plus exact), ils ne sont pas les seuls à avoir tiré profit de la situation. À titre d’exemple, en vendant l’un des deux tickets gagnants, le vendeur de la petite épicerie de Merrimack, dans le New-Hampshire, a été récompensé d’un très joli chèque de 75 000 $. Ce dernier va pouvoir se servir de cette somme pour effectuer des travaux de rénovation dans son magasin.

Même constat du côté du vendeur du ticket gagnant au Mega Millions. C’est cette fois-ci 100 000 $ qu’il a encaissé, l’idéal pour s’offrir quelques vacances en Floride, a-t-il déclaré.