Plainte déposée pour la machine de craps électronique qui prélève trop de rake

Posté le 22 février par Julien dans Actualité

Plusieurs joueurs américains ont porté plainte contre un jeu de craps électronique qui selon eux prend trop de rake, rendant le jeu impossible à battre et possiblement illégal. Ce jeu de craps est fabriqué par Interblock, une société slovène, qui fournit le matériel de nombreux casinos aux Etats-Unis.

Se faire dépouiller sans le réaliser

Les jeux de dés et les roulettes sont interdits en Floride mais les casinos peuvent se munir d'appareils électroniques pour proposer ces jeux. Ces jeux électroniques sont légaux depuis 2012 mais leurs versions live restent illégales.

Le problème de ces machines est que, si elles prélèvent effectivement l'argent des joueurs lorsqu'ils perdent, elle prélèvent également un pourcentage sur chaque gain. Ce pourcentage est censé être de 5% mais il se monte, selon les joueurs plaignants, à 10% sur certains paris. La machine à sous est donc trompeuse et injuste envers les joueurs.

« Les joueurs gagnent et sont donc excités, ils savent qu'un pourcentage est prélevé mais ne se rendent pas compte de la commission réelle. L'important ici est qu'il ne s'agit pas d'un bug. Nous ne sommes pas dans le cas de quelqu'un qui croit remporter 40$ millions de jackpot. » a déclaré l'avocate de certains joueurs, Cristina Pierson.

Le fait que la machine prélève plus ou moins de rake selon les coups est quelque chose qui est modifiable par un technicien ou une personne en charge de la machine. Ce n'est pas une erreur ou un bug car c'est calculé à la base pour une multitude de paris de craps sur cette machine. Selon Pierson, la faute incombe au constructeur qui devrait, ou être plus clair sur l'ensemble des rakes qui peuvent être prélevés sur les gains, ou les limiter à 5% maximum, comme cela est censé être le cas.

La différence entre 5 et 10% n'est pas énorme pour un seul individu sur une seule session. En revanche, la différence d'argent gagné par le constructeur est gigantesque en regroupant tous les joueurs et toutes les machines électroniques de craps réparties dans le monde. Cela fait 4 ans que ces machines sont disponibles au public, ce qui laisse imaginer que des millions ont ainsi été gagnés grâce à l'abus sur le rake.