Les projets de casinos dans la zone de Primorye en Russie tous retardés

Posté le 16 juin par Julien dans Actualité

Les futurs casinos qui vont être construits dans la zone de Primorye, en Russie, ont tous été retardés pour des raisons inconnues. La zone qui est très proche de la Chine, de la Corée et du Japon ne compte pour le moment qu'un seul casino – le Tigre de Cristal – mais a l'intention de devenir une destination de jeux performante.

Retards synchronisés pour les opérateurs

Tous ceux qui ont annoncé des dates pour de futurs casinos ont tous retardé leurs projets. Tout d'abord, le Tigre de Cristal qui a fini sa phase 1 et ouvert ses portes en novembre 2015 vient d'annoncer que sa phase 2 ne débuterait qu'au printemps 2017 (au lieu de fin 2016 comme annoncé en mars 2016).

NagaCorp, l'opérateur cambodgien, devrait lui aussi avoir du retard pour son projet ambitieux. Prévue à la base pour commencer « pas plus tard qu'en 2018 », la construction a été annoncée comme débutant probablement à la fin 2018. Les observateurs projettent déjà que cela ne sera qu'en 2019. La firme a précisé que ce léger retard était dû à la découverte de certains vestiges archéologiques à l'endroit où le casino sera situé.

Diamond Fortune Holdings avait annoncé le début de la construction de son Selena World Resort & Casino pour fin 2017 et a changé cette échéance pour 2018. La firme compte investir 900$ millions dans ce projet.

Enfin Royal Time Group avait annoncé un casino pour 2017 mais aucun média n'a communiqué récemment sur cette information. Celui-ci pourrait aussi annoncer un retard dans les mois qui viennent.

La Zone de Primorye va cibler principalement les joueurs asiatiques grâce à la proximité géographique dont elle dispose. Les opérateurs vont devoir prévoir de nombreux jeux de table pour attirer ces joueurs, qui ne jurent que par le craps, le blackjack et le baccarat.