Les casinos de Macau ont peu de chance de retrouver la croissance

Posté le 01 juin par Julien dans Actualité

La situation pour les casinos de Macau n'est pas au mieux depuis près de deux ans, et il y a peu de chances que les choses s'améliorent. Le chiffre d'affaires global est tous les mois à la baisse et le marché montre des difficultés de croissance, alors qu'il était le recordman dans le domaine avant 2014. Les bénéfices engrangés par les jeux de table type blackjack, craps mais surtout baccarat étaient colossaux.

De nombreux analystes estiment que la situation économique des casinos de la ville peut difficilement s'améliorer étant donné le nombre de nouveaux projets pour la période 2016-2018. Pour améliorer la situation avec la nouvelle offre prévue, il va falloir augmenter le nombre de visiteurs.

Macau doit devenir attractif pour les masses

Le gouvernement chinois a décidé de mettre un terme aux abus des junkets operators et des joueurs VIP et s'est lancé sur une lutte contre le blanchiment d'argent en 2014. Le résultat a été presque immédiat sur les casinos de Macau. Les joueurs VIP qui ne peuvent plus se déplacer comme ils le veulent, et avec les sommes d'argent qu'ils veulent, sont beaucoup moins dépensiers. En outre, d'autres facteurs comme l'interdiction de fumer dans les casinos a fait fuir de nombreux joueurs.

Le problème est que les acteurs existants ont déjà du mal à dégager des profits, alors que sera-t-il de ces acteurs quand d'autres casinos auront ouverts ? Le Las Vegas Sands attend son Sands Parisian, le Wynn Resorts son Wynn Palace et MGM a également l'intention de faire construire avant 2018.

« Les nouveaux casinos, combinés à un niveau de compétition en constante hausse, surtout au Cotaï, suggèrent que sans une augmentation du nombre de visiteurs, les revenus de l'industrie vont baisser. » a déclaré Mark Goodridge, analyste chez Morgan Stanley.

C'est une logique implacable : si le nombre de visiteurs n'augmente pas mais que les casinos se multiplient, il y aura donc cannibalisation des casinos entre eux. Le joueur moyen n'a pas vocation à se dédoubler pour aller dans plusieurs casinos en même temps. Il n'a pas non plus la capacité d'étendre son portefeuille à l'infini.

Il va donc falloir que Macau trouve des solutions pour faire venir et dépenser plus de personnes. La cible est désormais sur les joueurs moyens, qui sont moins dépensiers qu'un VIP mais beaucoup plus nombreux.