De nouveaux éléments dans l'affaire de l'arnaque à 1$ million au craps du Bellagio

Posté le 18 janvier par Julien dans Actualité

Un ancien croupier du Bellagio, James Cooper, a plaidé coupable pour les accusations des triche qu'il encourt. Entre août 212 et juillet 2014, lui et trois complices ont pillé les tables de craps du casino et ont réussi à voler plus d'1$ million durant la période.

Foutu pour foutu, l'ex-croupier balance

A l'époque, les croupiers James Cooper et Mark Branco, en collaboration avec les joueurs Anthony Granito et Jeffrey Martin ont réussi à arnaquer le casino en se basant principalement sur des « hop bets ». Les hop bets sont des paris passés à l'oral seulement, ils représentent un risque pour le joueur car ils peuvent être mal compris par les croupiers. Dans le cas où le croupier est un « tricheur complice », le risque n'existe plus...

Cooper et Branco ont eu l'idée de ce plan en arrivant un jour sur leur lieu de travail. Ils l'avaient déjà essayé près de 20 ans auparavant lorsqu'ils travaillaient au Golden Nugget, mais à une échelle bien moindre.

Pour que cela fonctionne, il fallait que les compères soient affectés à la même table en même temps. Ensuite, l'un ou l'autre des joueurs complices devait arriver et placer ces fameux hop bets en bafouillant un numéro quasiment inaudible. Après que les dés aient donné le résultat, les croupiers validaient le pari imaginaire et distribuaient les gains frauduleux.

« Les casinos essaient de régulièrement faire tourner les croupiers pour éviter qu'ils ne travaillent trop souvent ensemble, ce qui permet de limiter fortement ce genre de collusion. » a déclaré l'expert des fraudes du MGM, Sharon Tibbits.

La direction s'est intéressée à ce cas quand elle a constaté que les joueurs avaient régulièrement battu le casino à coup de cotes pouvant aller jusqu'à 452 milliards contre 1. Forcément cela attire le regard...

Pour les coincer, le casino a essayé de voir si les croupiers faisaient de même avec d'autres joueurs. Pour cela, un test a été fait avec un faux client qui a tenté de placer le même type de hop bet. Les croupiers ont systématiquement refusé ces paris, alors qu'ils les acceptaient pour Granito et Martin.

Au final, Cooper aurait gagné près de 200,000$ avec cette arnaque, dont 27,000$ pour sa qplus grosse session. Il a tenu à apporter le plus d'éléments possibles à la justice pour tenter de réduire sa peine. Sa sentence devrait tomber dans un futur proche.