Craps : un ancien croupier du Bellagio banni des casinos de Las Vegas

Posté le 26 juin par Julien dans Actualité

Un ex-croupier du Bellagio qui officiait sur les tables de craps a vu son nom être ajouté à la liste des personnes interdites d’accès aux casinos du Nevada. Condamné pour avoir escroqué près de 1,2 million de dollars US à un célèbre établissement de jeux de Las Vegas, ce dernier figure au 36ème rang du Nevada Black Book. Une bien triste performance, n’est-ce pas ?

Mark Branco, 36ème individu à voir son nom figurer dans le Nevada Black Book

Le Las Vegas Review-Journal a rapporté jeudi dernier que le régulateur fédéral, la Nevada Gaming Commission, avait ajouté Mark Branco à la liste des personnes exclues de tous les casinos de l’État, ce qui fait de lui le 36ème individu à être black-listé dans le livre désormais tristement notoire. Nous vous rappelons que l’intéressé avait été condamné en avril 2016 pour vol et triche aux jeux de craps. En effet, Mark Branco, un ancien croupier du casino Bellagio, avait aidé des complices à remporter de grosses sommes d’argent au craps en truquant les résultats.

Accusé d’avoir escroqué son ancien employeur pendant une longue période allant d’août 2012 à juillet 2014, Mark Branco avait été convoqué à une réunion organisée par la Commission Fédérale la semaine dernière. Or, ce dernier ne s’est pas présenté au rendez-vous. En voyant son nom être inscrit au Nevada Black Book, Mark Branco est condamné à ne plus jamais mettre les pieds dans l’enceinte d’un établissement de jeux de hasard du Nevada. S’il venait à enfreindre cette règle, il s’exposerait à des sanctions particulièrement sévères.

Seule la mort peut vous permettre d’être retiré du Livre Noir

Branco vient de purger une peine de quatre ans d'emprisonnement pour avoir escroqué le casino Bellagio à hauteur de 1,2 million de dollars US. Lui et son ancien collègue Russell Cooper Jr. travaillaient habituellement en duo pour déplumer leur ex-employeur. Cependant, ils étaient parfois aidés de deux complices, Jeffrey D. Martin et Anthony Grant Granito. Arrêté en 2014 et condamné en 2016, le quatuor plaçait ses mises uniquement après le lancer des dés, une technique qui lui garantissait des gains records. Les quatre hommes ont plaidé coupables et ont du verser 1,05 million de dollars US au casino Bellagio en guise de dédommagement. En faisant cela, Mark Branco et ses partenaires ont évité un procès qui aurait pu les sanctionner davantage.

À noter que Mark Branco est le seul des quatre hommes à avoir été placé en détention. En effet, les trois autres furent placés en liberté conditionnelle après le paiement d’une caution. Malgré tout, ces derniers ont été inscrits au Nevada Black Book bien avant le cerveau des opérations. À ce jour, le seul moyen d’être retiré du livre, c’est la mort…