Craps : le croupier afro-américain et pionnier Q.B. Bush s’est éteint à 88 ans

Posté le 27 novembre par Julien dans Actualité

Q.B. Bush, ex-croupier des salles de craps pour le compte de l’hôtel-casino Moulin Rouge, est décédé en début de mois. Surnommé affectueusement « sweet potato man » (une fois par an, au mois de novembre, il avait l’habitude de rentrer dans sa Californie du Nord natale pour faire le plein de patates douces qu’il ramenait sur son lieu de travail à Las Vegas), ce dernier a travaillé pour le Moulin Rouge pendant six décennies et fut le premier croupier afro-américain à siéger sur les tables de craps dans un casino interracial.

Q.B. Bush, un symbole fort synonyme d’espoir

Il s’est éteint à l’âge de 88 ans. Q.B. Bush était un homme qui aimait veiller sur sa famille et qui encourageait les autres à donner le meilleur d’eux-mêmes. Mais surtout, Q.B. Bush a également dédié plus de soixante ans de sa vie au développement du premier casino interracial situé dans l’Historic Westside de Las Vegas, l’hôtel-casino Moulin Rouge. « Mon père était une personne très franche. Il a toujours insisté pour que ses enfants disposent d’une éducation solide. En même temps, c’était quelqu’un de très gentil et un bon vivant. Par exemple, les portes de la maison ont toujours été ouvertes à nos amis », se souvient sa fille Valora Bush, âgée de 60 ans. « Il a toujours dit qu’il fallait donner une éducation à ceux qui étaient dans le besoin, leur permettre de se transcender », ajoute-telle, résolument en adéquation avec la philosophie de son père.

Q.B. Bush laisse derrière lui un cortège composé de près de 500 personnes venues lui dire au revoir. Parmi elles, la famille proche, des amis et des élus locaux qui avaient profondément de respect pour ce monsieur qui représente tout un symbole au sein de la communauté afro-américaine de Las Vegas, laquelle a été victime de nombreuses ségrégations dans les années 1960.

Un homme qui a beaucoup fait pour l’industrie des casinos

Q.B. Bush a fait ses débuts en tant que croupier au craps en 1955. Il a occupé ce poste au sein de l’hôtel-casino Moulin Rouge pendant six mois, un endroit à l’époque très chic et huppé. Il s’agissait également du premier casino acceptant tous les clients quelle que soit leur couleur de peau, un établissement donc pionnier en son temps ! En outre, Q.B. Bush fut le tout premier croupier afro-américain à travailler dans un casino du Strip. « Le décès de Q.B. Bush, c’est un peu comme un morceau d’histoire qui s’envole », a déclaré Cedric Crear, conseiller à la mairie de Las Vegas.

À noter qu’en février 2019, Q.B. Bush a permis la rédaction d’un dossier de presse inédit sur le Moulin Rouge. Deux autres ex-employés de l’établissement ont participé à son élaboration, notamment les danseuses d’un groupe de gospel Dee Dee Jasmin et Anna Bailey. Rappelons qu’après la fermeture subite du Moulin Rouge — due à une faillite financière —, Q.B. Bush a continué à faire dans le social en montant une école spécialisée dans la formation des jeunes aux métiers du casino. En effet, il voulait s’assurer que les jeunes afro-américains pouvaient bénéficier de la même chance que lui et s’est toujours battu pour leur offrir une carrière digne de ce nom.