Casinos physiques suisses enfin en profit - future légalisation des casinos en ligne

Posté le 26 juin par Julien dans Actualité

Pour la première fois depuis une dizaine d'années, les casinos terrestres suisses ont réussi à réaliser un profit durant l'année 2016. Lancé en 2004, le marché a connu son pic en 2007 et a ensuite baissé année sur année jusqu'à 2015. Le gouvernement suisse a également annoncé son intention de légaliser les casinos en ligne, pour empêcher les opérateurs sans licence de continuer à prospérer.

La Suisse avance vers l'offre légale de casinos en ligne

Les résultats de la Fédération Suisse des Casinos ont montré que les 21 casinos terrestres du pays ont enfin réussi à inverser la tendance vieille de 10 ans. En 2016, le chiffre d'affaires cumulé des casinos a connu une hausse de 1,2% pour 689 millions de francs suisse. 12 d'entre eux ont connu le profit tandis que les 9 autres ont reculé.

Ce gain est donc modeste mais il correspond à un changement de dynamique pour ces établissements de jeux. Le gouvernement peut également être satisfait grâce aux 323CHF millions générés en impôts et taxes.

Une hausse sur une année n'efface tout de même pas la dizaine d'année précédente à perte. En effet, les résultats de 689 millions sont inférieurs aux 769 millions générés en 2004 et bien en-dessous du pic de 2007 (1,02 milliard).

En cause pour expliquer les baisses successives l'interdiction de fumer dans les lieux publics, qui comme en France, a fait fuir une partie des joueurs. La force du franc suisse par rapport à l'Euro a également découragé une partie des étrangers à venir jouer en Suisse, ainsi que l'offre de casinos en ligne. Selon la Fédération Suisse des Casinos, les casinos en ligne représentent une perte de 250 millions annuels pour les casinos terrestres.

Le gouvernement a donc légiféré pour une autorisation des casinos pour un futur proche, probablement l'année prochaine. Son but est de légaliser les casinos en ligne suisse existants et de récupérer un pourcentage de leur bénéfice avec les impôts et taxes. En parallèle, le gouvernement a demandé aux fournisseurs d'accès internet de commencer à bloquer l'IP des casinos en ligne, en attendant que des licences légales soient accordées. L'un des plus grands casinos du pays – le Grand Casino Baden – est d'ailleurs en train de préparer une demande de licence en ligne.