Barrière lutte contre la dépendance au craps

Posté le 02 décembre par Julien dans Actualité

Le moins que l'on puisse dire en ce qui concerne le Casino Barrière est qu'il s'implique dans les problèmes de dépendance de ses joueurs. Les joueurs compulsifs (de craps et d'autres jeux de casino) ont ainsi été invités par le groupe à un programme de désintox. David Parré qui est le directeur du groupe exprime la volonté, somme toute louable, de son entreprise à protéger ses clients. Si nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude comme le dit l'adage, le groupe Lucien Barrière ne l'entend pas de cette oreille avec la mise disposition d'une psychologue attitrée ainsi que deux autres spécialistes toulousains. Les résultats sont bien plus probants que le simple fait volontaire d'un joueur de se faire interdire d'entrée dans le casino.

Ne pas tuer la poule aux œufs d'or toutefois

S'occuper des clients malades (et dépendant au craps) ne signifie pas forcément freiner le business comme aime à le dire la direction du groupe Barrière. Les tenanciers du casino ont compris à leur avantage qu'un joueur endetté finira par ne plus revenir obligatoirement en raison de sa situation financière. C'est pourquoi il n'est pas question de perdre le moindre client surtout dans une situation financière délicate du Casino qui n'est pas forcément à la hauteur des prévisions... Crise oblige !