Amende record d'un casino pour violation des règles de blanchiment d'argent

Posté le 09 juin par Julien dans Actualité

Un casino de Tinian, une île du Pacifique, vient d’être condamné à une amende record de 75$ millions pour avoir violé les lois sur le blanchiment d’argent.

Une « discrétion » qui ne laisse pas de place au doute

FinCEN, un organisme qui lutte contre le blanchiment d’argent et la corruption, a communiqué cette semaine sur le fait que le Tinian Dynasty Hotel and Casino était coupable d’avoir caché de façon intentionnelle et flagrante des milliers de rapports de CTR (Currency Transaction Reports).

Cette île est soumise aux lois américaines car étant un territoire non-incorporé des Etats-Unis.

Depuis 1986 et le Control Act sur le blanchiment d’argent, les règles sont plus strictes et un casino doit avoir une trace des transactions supérieures à 10.000$.

Alors que les banques bénéficient d’un traitement particulier depuis près de 20 ans et peuvent frauder à tout va sans aucun risque de sanction, les casinos n’ont pas cette chance. La FinCEN a décidé de taper là où cela fait mal, en épluchant les preuves des transactions en général discrètes entre casinos et joueurs VIP.

L’année dernière, le casino Taj Mahal d’Atlantic City défrayait la chronique en prenant une amende de 10$ millions. Pour le coup, cette amende semble dérisoire comparée à celle que vient de prendre le Tinian Casino.

Le casino n’a pas juste oublié ou mal effectué son travail, il l’a fait de façon intentionnelle pour cacher la plupart des transactions importantes à la FinCEN. En outre, les employés du casino étaient même formés à expliquer aux gros joueurs comment masquer plus habilement leurs transactions douteuses.

L’un des agents a même avoué que la direction lui avait dit de laisser jouer un joueur VIP russe, qu’il était libre de faire ce qu’il voulait et que le casino ne reportera les transactions.

Bref, Tinian Casino paie non seulement pour n’avoir pas fait ce que la loi lui ordonnait, mais surtout pour avoir mis tous les moyens en œuvre pour ne pas le faire.